Forum d'échanges ouvert à toutes personnes concernées par l'univers respiratoire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Oxygénothérapie ambulatoire - deux sons de cloches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Pierre



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Oxygénothérapie ambulatoire - deux sons de cloches   Sam 20 Mai - 21:59

Voici ce que je viens de lire dans les dernières nouvelles de la section "débats et actualités" du site de la revue Afis Science et pseudo-sciences (Association Française pour l'information Scientifique) :

Oxygénothérapie ambulatoire : Match nul par Marc Ouellet

Deux pugilistes, un combat à la loyale et aucun vainqueur. C’est ainsi qu’on peut décrire le débat contradictoire sur l’oxygénothérapie ambulatoire. Comme au hockey, les deux arbitres n’ont même pas eu à intervenir.

Dans le coin gauche, Christian Préfaut, pneumologue et physiologiste, responsable des services centraux de physiologie clinique du CHU de Montpellier, en France. Dans le coin droit, Yves Lacasse, pneumologue au département de pneumologie de l’Hôpital Laval.

L’utilité de l’oxygénothérapie n’est pourtant plus à démontrer. Depuis 25 ans, de nombreuses études prouvent qu’elle prolonge et améliore la vie des personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Il s’agit plutôt de déterminer si les patients tirent vraiment profit de la source d’oxygène mobile qui les accompagne dans leurs déplacements.

Le professeur Préfaut croit que oui. Selon lui, l’oxygénothérapie mobile est indiquée chez les personnes souffrant d’une capacité pulmonaire réduite dont le niveau d’oxygène dans le sang tombe sous un seuil critique pendant un exercice physique. Ce qui est le cas pour la moitié d’entre elles. Les conséquences funestes : augmentation des risques d’accidents cardiovasculaires et de lésions corticales.

Le docteur Lacasse quant à lui, n’est pas convaincu que l’oxygénothérapie ambulatoire augmente véritablement la qualité de vie des malades. On lui accorderait trop de bienfaits sous l’influence d’études démontrant une augmentation de l’efficacité de ce traitement en fonction du nombre d’heures d’utilisation quotidienne. Mais, fait-il remarquer, ses propres recherches indiquent que les patients passent très peu de temps à l’extérieur même quand des moyens d’oxygénothérapie ambulatoire sont mis à leur disposition, ce qui n’augmente pas de manière significative leur autonomie ni leur condition physique.

Les deux chercheurs, qui débattaient en mai lors du 4e Symposium de Québec sur la prévention cardiorespiratoire, conviennent que la question est loin d’être résolue et qu’un des principaux problèmes réside dans le fait que certains patients réagissent bien à l’oxygénothérapie dans un contexte d’entraînement tandis qu’elle est sans effet chez d’autres. Enfin, ils s’accordent à reconnaître la nécessité de poursuivre les recherches pour identifier les malades qui bénéficieraient le plus de l’oxygénothérapie ambulatoire.
(Source)

Vous en pensez quoi vous les spécialistes du Guervenan ?

JP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc



Nombre de messages : 146
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: pour l'oxygène ambulatoire   Mar 30 Mai - 9:23

Pour moi, il n'y a pas de lézard Laughing Laughing : les personnes oxygéno dépendantes doivent bénéficier de l'oxygène en ambulatoire. L'objectif de la réhabilitation respiratoire étant d'améliorer la qualité de vie, I love you sunny il me semble évident que priver d'O2 une personne qui en a besoin ne va pas dans ce sens No . Donc je suis à 200% d'accord avec Mr Préfaut. cheers
Ceci dit, il semble que les malades respiratoires qui suivent un stage de réhabilitation respiratoire ne sortent pas beaucoup plus (mais plus quand même) que ceux qui n'en suivent pas, même s'ils font davantage de vélo d'appartement chez eux. La question de l'O2 ambulatoire peut donc se poser.
Ceci dit même si les malades O2 dépendants ne sortent pas beaucoup, je trouve indispensable de leur offrir la possibilité de pouvoir le faire, ne serait-ce que pour qu'ils sachent qu'ils peuvent le faire s'ils le désirent, dans un esprit de liberté et de dédramatisation de la maladie. De plus, de nombreux patients nous disent que le regard des autres n'est pas toujours facile... pale

En bref, je suis à fond pour l'oxygène en ambulatoire. Basketball Basketball

Marc flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oxygénothérapie ambulatoire - deux sons de cloches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Névralgie du trijumeau et oxygénothérapie
» http://www.pharmaciedelepoulle.com/
» Masques à oxygène pour animaux
» Deux copines complètement bourrées...
» [Primaire] Confusion sons proches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réhabilitation respiratoire :: Réhabilitation respiratoire :: Oxygénothérapie-
Sauter vers: