Forum d'échanges ouvert à toutes personnes concernées par l'univers respiratoire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BPCO. Un travail de sape....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FURIC JOSETTE



Nombre de messages : 157
Age : 71
Localisation : DAOULAS (29460)
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: BPCO. Un travail de sape....   Lun 15 Nov - 18:09

Lundi 15 Novembre 2010

Voici un article paru ce jour dans le journal local "Le Télégramme" de Brest (Finistère) relatif à la broncho-pneumopathie chronique obstructive mieux connue sous le sigle BPCO.

" Mercredi, se déroulera la journée mondiale contre les BPCO.
L'Organisation mondiale de la santé prévoit que, d'ici 2030, cette maladie deviendra la troisième cause de décès dans le monde. En France, elle touche trois millions de personnes, en tue 17 000 chaque année et interfère gravement avec l'activité quotidienne, qu'elle soit professionnelle, sociale ou sportive.


Première cause : le tabac.

Le diagnostic, de surcroît, est souvent tardif, sans doute parce que les malades en reconnaissent les symptômes : " c'est normal de tousser ou d'être essoufflé quand on fume " se disent-ils souvent... Or, ce sont peut-être là les premiers signes de la maladie.
Si vous êtes essoufflé au moindre effort, consultez votre médecin. C'est peut-être, en effet, l'un des premiers symptômes de la BPCO.
Sa première et pratiquement unique cause en France, est le tabac.
Lentement, la maladie provoque un rétrécissement qui obstrue les bronches. Au fil du temps, la capacité respiratoire diminue. Le travail de sape de la BPCO a commencé et le fumeur ne retrouvera jamais sa pleine capacité respiratoire.
Sans diagnostic, sans sevrage tabagique, la maladie va irrémédiablement provoquer une insuffisance respiratoire avec, à long terme, un seul recours : la mise sous oxygénothérapie !


L'éducation thérapeuthique.

Il existe, néanmoins, un moyen pour aider les malades : l'éducation thérapeutique du patient (ETP), c'est-à-dire un ensemble de pratiques permettant au patient de prendre en charge de manière active sa maladie, en partenariat avec ses soignants.
"L'ETP est essentielle dans la BPCO" souligne Alain Murez, coordinateur national BPCO de la Fédération française des Associations et Amicales des Malades Insuffisants Respiratoires (FFAAIR).
"Elle est valable aussi bien en prévention qu'à tous les stades de la maladie, des plus légers aux plus sévères."

>Pour en savoir plus:

" http://bpco.ffaair.org "



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BPCO. Un travail de sape....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant la retraite si invalidité ou inaptitude au travail
» Aptitude au travail et BPCO
» Haine collegue de travail
» accident du travail: que feriez-vous à ma place??
» [1ère] HELP - Travail sur l'argumentation classes technologiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réhabilitation respiratoire :: Réhabilitation respiratoire :: BPCO-
Sauter vers: